Port des Barques

Port des Barques

vendredi 12 juin 2015

Un poème par jour : Cécile Oumhani




        Ton corps au miroir du jour

         Rêve doucement des vies de plantes



         Pâle chrysalide

         Tu traverses les heures

         Porté par de clairs lits d’eau



         Le passé est un songe

        Un songe endormi



        Et ce pas toujours posé plus loin

        Entre toi et le monde



        Ton corps s’attarde

        Courbe du fleuve

        Vers des sols perdus

        Tu gardes en toi

        Ce choc muet

        De mots enfouis



        Chercher

        Un écho revenu dire

        La profondeur


        In Temps solaire © Voix d’encre 2009

pour en savoir plus:
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire