Port des Barques

Port des Barques

vendredi 19 mai 2017

Un jour un poème : Marie-Claire Bancquart




         Si lointaine
         si mal finie
         la peau du temps peut s'ouvrir sur un sourire.

         La chambre de tous les jours recule d'un siècle
         avec sa petite coquetterie : au plafond, des guirlandes
         de fleurs en plâtre.

         Par la fenêtre, le soleil mène jusqu'au fleuve
         où des arbres
         estompent la mémoire des bombardements pilonnant
         le sol,
         jadis.

         Fausse recluse
         j'occupe cette pièce où la chatte et l'amour
         partagent avec moi ce florissant Eden.

         in Figures de la terre, éditions Phi, 2017, p.21

Quoi de plus simple et de plus émouvant que cet instant de vie partagé ! Il suffit de lire ce texte pour pénétrer en un lieu de travail et de création, au plus intime de la vie du poète.

Ce tout dernier recueil de Marie-Claire Bancquart, paru chez Phi, en mars 2017, tient dans le plat de la main à la manière d'un livre d'heures.
Avec les années, la poète, qui pouvait naguère sembler un tantinet distante, se fait très proche de son lecteur et animée d'une telle confiance envers lui, qu'il aimerait par ces lignes la remercier de la chaleur partagée.

Je signale que l'auteure fera lecture de son recueil, le lundi 22 mai à 19h30 à la Librairie Tschann, 125 boulevard du Montparnasse, à Paris 6ème, métro Vavin.

Si vous souhaitiez en savoir davantage sur l'œuvre de Marie-Claire Bancquart, je vous renvoie aux articles rédigés antérieurement à son sujet, tant sur La Pierre et le sel que sur le Temps Bleu, durant ces dernières années :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire