Port des Barques

Port des Barques

jeudi 9 mars 2017

Edmond Jabès, une voix venue d'Égypte



          CHANSON POUR MON ENCRE FIDÈLE

          Si tu étais verte, tu serais les larmes de l'arbre.
          Si tu étais bleue, tu serais le socle de l'air.
          Mais tu es moi-même et ce sont d'austères châteaux que
      nous élevons ensemble. Il y a une Princesse malheureuse
      dans chacun d'eux que je délivre. Il y a une aimée pour
      chaque page et c'est toujours celle que j'aime.
          Si tu étais blanche, tu te noierais dans les yeux.
          Si tu étais rouge, tu serais l'amante du feu.
          Noire, tu es à ma portée et nous faisons ensemble des
      miracles redoutés.

in Le Seuil, Le Sable, Poésies complètes 1943-1988, p.37

Edmond Jabès est né au Caire en 1912. Il commence très jeune à écrire. Il rencontre Max Jacob en 1935, qui le conseille et le guide. Il écrira pendant 45 ans.
En 1957, il est contraint, à cause de ses origines juives, de quitter l'Égypte, pays où il a toujours vécu et s'installe en France. En 1967, il opte pour la nationalité française.
 Il meurt à Paris, en janvier 1991.
Un bel article à son propos, écrit par Jacques Décréau pour le blog de La Pierre et le sel, en 2012, est consultable grâce au lien ci-dessous:
http://pierresel.typepad.fr/la-pierre-et-le-sel/2012/05/edmond-jab%C3%A8s-ou-comment-dire-lineffable.html

bibliographie :
  • Le Seuil, Le Sable, Poésies complètes 1943-1988, Poésie/Gallimard, 2001


Aucun commentaire:

Publier un commentaire