Port des Barques

Port des Barques

vendredi 14 avril 2017

Eva Maria Berg et Olga Verme-Mignot les yeux voient noir



         là où tournoient
         les oiseaux
         se perdent
         les regards
         des hommes
         en quête de refuge

         in Aufrecht, Debout, De Pie, poèmes d'Eva-Maria Berg, aux éditions Largo, avec des gravures
         d'Olga Verme-Mignot, 2016






Ce recueil grave, écrit et illustré par des femmes résolues, publié en trois langues, l'allemand, le français et l'espagnol, aux éditions Largo, est un cri lancé pour sauver de l'oubli le souvenir des disparus, qui les hantent.
Le poète, Eva-Maria Berg est allemande, l'artiste- graveur, Olga Verme-Mignot est péruvienne et vit à Paris.






         là l'espoir porte
         un deuil sombre
         même dans la lumière
         claire
         pas un visage
         ne revient
         la perte
         n'est que durée

         ibid

         comme s'ils étaient
         à jamais
         privés de sommeil
         de peur
         les yeux
         jamais fermés
         nous supplient
         en silence de les aider
         semblables toutefois
         aux étoiles
         dont la lumière
         n'atteint
         les hommes
         qu'une fois
         éteinte

         ibid


 
 
         au milieu du jour
         sous les ors du soleil
         des habits aux couleurs
         vives imprégnés de rouge
         là pour coucher
         les corps
 
         ibid
 
 
         comme les chiffres
         ne peuvent rien dire
         des noms et que
         les ombres dissimulent
         une infinité de visages
         les morts recherchent
         des témoins
 
         ibid 
 
En ce jour où les chrétiens du monde sont appelés à se souvenir de la passion du Christ, ces mots brûlants, illustrés de si poignante manière nous rappellent combien l'injustice, l'intolérance, la cruauté et la torture sont impunément à l'œuvre dans le monde et jettent sur les routes de l'exil des peuples entiers.
 
sur internet:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire